You are currently viewing Le cassoulet : partagez un repas convivial à la Française
le cassoulet

Le cassoulet : partagez un repas convivial à la Française

Le cassoulet un repas convivial à la Française !

Vous voulez inviter des amis à partager un repas convivial au delà vos frontières ?

Le cassoulet ! est synonyme d’amitié et de partage autour de ce plat d’hiver du sud ouest de la France. C’est une fête de goût, un plaisir des papilles et des pupilles !
Êtes-vous prêt à effectuer un voyage culinaire dans le pays des cigales ? C’est parti !

Quelle est l'origine du cassoulet ?

Des historiens pensent que l’origine du cassoulet est arabe. Sa composition formée de légumineuse de viande de mouton, d’épices et d’herbes. 

A partir du XVIème siècle les fèves furent remplacées par des haricots lingots d’origine botanique d’Amérique centrale.

Il faut savoir que la légende du cassoulet est née pendant la guerre des cent ans lors du siège de Castelnaudary.
L’histoire raconte qu’à ce moment, les anglais étaient à deux doigts de remporter la victoire.
C’est alors qu’un dernier repas a été organisé pour redonner de la force aux soldats Français en rassemblant tous les ingrédients qui leur passaient sous la main.
Ce qui s’est passé durant cette soirée n’a jamais été relaté, et c’est probablement mieux ainsi … ! Toujours est-il que le lendemain, le miracle s’accomplit et la victoire fut totale.

Célébration de la force du haricot !

Les anglais ont été mis dehors, et ce reversement fut célébré sous le signe de ce repas improvisé qui a permis aux soldats de trouver une énergie qui les a littéralement transcendés.
On célèbre donc la force du haricot, ou plutôt de la fève ! A cet instant, ce cassoulet béni des dieux de la guerre n’en était qu’à sa première version.
Aujourd’hui, et tel que nous le connaissons, le cassoulet est composé de haricots blancs. On y ajoute du jarret, des saucisses, du lard, et bien d’autres ingrédients suivant les versions et les envies.
Car oui, il existe plusieurs types de cassoulets qui représentent trois régions différentes, Castelnaudary, Toulouse et Carcassonne.

Dans le fond, les différences se font principalement sur le choix de la viande car la base reste la même : le haricot blanc.

Quelle saison pour déguster le cassoulet à la française ?

Haricots blancs pour le cassoulet

Le cassoulet est typiquement le genre de plat qu’on consomme souvent en hiver, et la raison est simple. L’hiver est la période où on brule le plus d’énergie. On a donc besoin d’un repas chaud et réconfortant.

Mais si vous interrogez les amateurs du cassoulet, vous allez vous rendre compte qu’on déguste le cassoulet à toutes les saisons. Par exemple, l’été on peut le servir en petite quantité avec une bonne salade fraiche ! 

Le cassoulet n’est donc pas réservé à une saison. En y prenant part, c’est un art de vivre convivial à la française apprécié toute l’année !.

L’essentiel, c’est de se retrouver à plusieurs, en famille ou entre amis, autours d’un un repas convivial à la Française qui rassemble, avec un seul et unique but : partager et faire plaisir !

La recette du cassoulet

Ingrédients (pour 4 personnes) :

  • 500 g de haricots de type lingot

  • 2 cuisses de canard ou d’oie confites,

  • 4 saucisse de Toulouse, pur porc,

  • 4 tranches de poitrine, d’épaule ou de jarret de porc,

  • 200 g d’échine de porc,

  • 50 g de couenne de porc,

  • Un peu de lard salé

  • 1 carcasse de volaille ou quelques os de porc ou de boeuf,

  • 2 oignons,

  • 2 gousses d’ail,

  • 4 carottes

  • un petit bouquet de thym,

  • 1 feuille de laurier,

  • 4 clous de girofle,

  • sel et poivre

  • une branches de persil (pour décorer)

Préparation des haricots blancs :

Faire tremper les haricots secs, la veille, dans l’eau froide environ 12H.

Récupérez les haricots, les mettre dans une casserole puis les couvrir d’eau froide et porter à ébullition pendant 5 minutes. Jetez cet eau et réserver les haricots,

Préparez un bouillon avec 2 litres d’eau, les couennes coupées, la carcasse de volaille ou quelques os de porc ou de bœuf, les carottes coupées en morceaux, un oignons planté des clous de girofles, l’ail écrasé, le thym et le laurier. Saler et poivrer. Portez à ébullition et laissez cuire pendant une heure. Filtrez en récupérant le bouillon et les morceaux de couenne.

Versez le bouillon dans une marmite, y ajouter les haricots puis faire cuire pendant environ ¾ d’heure jusqu’à ce que les haricots soient cuits tout en restant entiers. Pendant la cuisson des haricots, préparer la viande.

 

 Préparation des viandes

Dans une grande poêle ou sauteuse, faire dégraisser les morceaux de confit à feu doux. Retirer les morceaux. Dans la graisse restante, faire rissoler les morceaux de viande de porc qui doivent sortir bien dorés. Les retirer et les égoutter.  Enfin dans la même graisse, vous ferez rissoler les saucisses.

Préparation des « cassoles » :

Toutes ces préparations terminées, haricots égoutés, jus conservé, vous allez disposer les ingrédients dans une « cassole » en terre cuite, à défaut, vous pouvez utiliser un plat creux allant au four.

Tapissez le fond des cassoles ou du plat creux avec les morceaux de couenne, un peu d’ail écrasé, 1/3 de haricots, placez la viande par dessus puis recouvrir d’haricots. Placez ensuite les saucisses au dessus en les enfonçant un peu dans la préparation tout en restant un peu visibles. Ajouter ensuite le bouillon et un peu de jus de cuisson de la viande pour juste couvrir les haricots. Poivrez légèrement au moulin, puis enfournez à 150 °C (thermostat 5/6) pendant environ 2,5 heures. Pendant la cuisson, il se formera une croûte marron au dessus des cassoles (ou le plat), pas de panique ! Il faudra de temps en temps enfoncez délicatement cette croûte dans la préparation sans écraser les haricots (la anciens disaient pendant 7 fois ! Et ça c’est pour les puristes!!). Pendant la cuisson, on vérifiera que les haricots ne sèchent pas car, dans ce cas il faudra ajouter un peu de bouillon.

Le cassoulet est prêt à être dégusté :

Et voilà, notre cassoulet est prêt ! Le servir bouillonnant dans ses cassolettes (ou dans le grand plat allant au four) sans le remuer avec quelques feuilles de persil en guise de décoration, et directement à table. Très bon appétit !!

Cet article a 3 commentaires

N'hésitez pas de laisser un commentaire :)