You are currently viewing Le tian provençal, un plat traditionnel pour déguster les légumes du soleil
le tian provençal

Le tian provençal, un plat traditionnel pour déguster les légumes du soleil

Le tian provençal, c’est ce plat plein de couleur et qui dégage une odeur délicieuse lorsque vous l’apportez à vos convives. Il met en valeur les légumes locaux et on le déguste tout l’été.

Qu’il y a-t-il dans un tian provençal ?

Un Tian provençal  est un plat composé de légumes, qu’on appelle « légumes de soleil« . On le prépare avec des rondelles de courgettes, d’aubergines et de tomates. Ce sont des ingrédients qu’on retrouve sur les marchés français du sud de la France, surtout en été. On y ajoute tout simplement des herbes aromatiques et de l’huile d’olive, typique des plats provençaux.

Cette recette est très facile à réaliser, si bien que même un novice en cuisine peut élaborer un délicieux tian provençal. Il est incroyablement raffiné en accompagnement du poisson ou de la viande grillée. On le déguste chaud ou froid, selon les préférences.

Quelle est l’origine du tian provençal ?

Le tian existe depuis des siècles. Il vient de Mougins, de Grasse ou du sud dans sa forme traditionnelle.

D’ailleurs, son nom vient en réalité du plat en terre qui était traditionnellement utilisé pour sa cuisson, se rapprochant fortement du tajine marocain.

Dans sa forme ancestrale, c’était les produits disponibles sur les étales des marchés que les familles mettaient en rondelle dans ces grands plats et qui étaient cuits de façon douce et lente dans le four du boulanger ou dans le four à pain familiale.

On cuisine le tian dans toute la France avec de nombreuses variantes en fonction des régions.

Ainsi, ne soyez pas surpris si vous voyez de nombreuses recettes différentes du tian. Dans certaines régions, on ajoute des pommes de terre aux légumes. D’autres vont mettre des tranches de fromage tel que du chèvre ou du comté, ou même de la mozzarella.

La recette du tian provençal

Les ingrédients pour un plat à gratin (4 à 6 personnes) :

  • 3 belle aubergine
  • 3 courgette
  •  5 tomates mûres
  • Des herbes fraîches au choix : thym, romarin, sarriette, persil, ciboulette, sauge ou simplement herbes de Provence séchées
  • 2 à 3 gousses d’ail
  • Du sel & poivre
  • De l’huile d’olive
  • Des épices de votre choix comme du piment d’Espelette.

Notez que tous les ingrédients doivent être frais et non surgelés.

La préparation du tian :

Étape 1 : Lavez et nettoyez les courgettes, les aubergines et les tomates et coupez-les en fines tranches. Essayez de couper des tranches de taille égale pour tous les légumes pour garder une harmonie de saveur lors de la dégustation. saupoudrez les légumes de sel et un peu de poivre. Bien mélanger et les laisser dégorger environ 1/4 d’heure.

Étape 2 : Épluchez l’ail et coupez-le en fines lamelles, 

Étape 3 : Préchauffer le four à 160°.

Étape 4 : Badigeonner le fond du plat qui va servir à la cuisson de votre tian avec 1 cuillère à soupe d’huile, puis disposez la moitié de l’ail au fond du plat,

Étape 5 : Disposez les légumes et les feuilles de laurier en alternance en position verticale (aubergine/tomate/courgette/aubergine….). Laver le thym et la sarriette et secouer pour les sécher. Retirez les feuilles et saupoudrez-les sur les légumes. Saupoudrez ensuite des herbes de Provence puis des graines de fenouil (si vous en avez – sinon c’est facultatif).

Étape 6 : Arrosez l’ensemble du plat d’un filet d’huile d’olive réparti régulièrement sur les légumes. 

Étape 7 : Enfournez votre plat pendant au moins 1H en le couvrant d’une feuille d’aluminium pour éviter l’évaporation du jus. Vérifiez la cuisson de votre tian régulièrement.

Sortez votre tian provençal du four et servez le chaud ou bien laissez le refroidir pour le manger froid (surtout à la belle saison).

Astuces :

Astuce n° 1 : vous devez bien serrer vos tranches de légumes entre elles en les plaçant dans le plat allant au four. Cela permettra aux différentes saveurs de bien se mélanger, mais aussi d’éviter que vos légumes ne se dessèchent pendant la cuisson.

Astuce n° 2 : pour garder un maximum d’humidité et pour que vos légumes restent bien juteux, vous pouvez ajouter un bol d’eau dans votre four pendant la cuisson.

Quels accompagnements avec le tian provençal ?

Traditionnellement on cuisine le tian pour accompagner les grillades d’été. Ainsi, il accompagne parfaitement toutes les viandes et les poissons.

C’est également un plat végétarien particulièrement délicieux. 

On peut le servir froid lors des chaudes journées d’été pour un repas léger.

Côté boisson, on choisira des vins plutôt secs pour accompagner le tian provençal. Le choix devra donc se faire en fonction de l’accompagnement qu’on aura choisi.

En règle générale, on choisit un vin rosé lorsque le tian est associé à des grillades. Ainsi, les différents Côtes de Provence sont parfaits et permettent de faire ressortir toutes les saveurs de l’été du tian.

Quelles variantes du tian provençal existe-t-il ?

Comme je l’ai déjà mentionné plus haut, le tian provençal peut se décliner de dizaines de façons différentes.

En effet, il est possible de mettre toutes sortes de légumes frais dans ce plat.

Dans certaines régions, du fromage est ajouté entre les tranches de légumes pour ajouter de la gourmandise au plat – exemple : le poivron coupé en lamelles et inséré entre les tranches de courgette, aubergine et tomates .

Il est également possible d’ajouter une sauce tomate pour rendre le tian plus fondant.

En fait, ce qui est génial avec ce délicieux plat, c’est que vous pouvez le cuisiner avec les légumes que vous préférez.

Cet article a 2 commentaires

N'hésitez pas de laisser un commentaire :)